::Archives Aim'Rock

"Ondes de choc avec Méline Rock" (Vendredi 10 septembre 2010)

Publié le 29 avril, 2011

Méline Rock édition 2010

Les émanations endiablées du rock’n’roll ont ressurgi samedi soir sur le parking du Stade des Cottets. L’association Aim’Rock, le président Christophe Dubreuil, et sa pétillante bande de bénévoles, peuvent se targuer une nouvelle fois de réussite. Méline Rock second opus, a accueilli près de 460 personnes. Un public nombreux, venu jubiler aux rugissements des guitares et profiter des nombreux stands et animations présentes.

L’ouverture était portée par le jeune groupe vésulien The Family, qui a déroulé ses reprises punk-rock aux mélodies pop prononcées, à contre-plan de la scène principale.

Puis le ton du festival s’est accentué avec les quatre compères de The Barbers. Voix écorché, guitares dissonantes et rythmiques jazzy sont les ingrédients nécessaires à leur rock alternatif qui alimente chaleureusement l’entrée en matière de la soirée.

La tension et la force montent ensuite d’un cran lors du heavy rock pêchu de Suicide Levitation, puis redescendent après sur le show pop-rock de Somadaya dont la voix candide et le mystérieux charisme de la chanteuse Anouk, vont envoûter le public.

Du charisme, Tractopelle In Versailles n’en manque pas non plus avec l’étonnant Khaled officiant tel un gourou par une prestation scénique puissante et atmosphérique.

« Top niveau pour la seconde édition  
d’un festival qui s’impose. »

La note finale est donnée par les bisontins de Jack & The Bearded Fishermen, qui ponctuent la soirée par leur stoner efficace, furieux et direct.

Une suite de concerts qui sonne en parfaite harmonie avec les désirs d’un public conquis et reconnaissant envers l’authenticité du travail de Aim’Rock : « L’affiche est variée et riche, ce festival met en valeur le potentiel des groupes du coin. » et certains n’en sont pas à leur première édition : « J’aime les Méline Rock, ce n’est pas  « commercial ». »

Satisfaction identique pour les exposants présents sur le site. Perrine Joly, perceuse à Titanium Body Piercing et le tatoueur Eric Morizot sont heureux d’être là : « Les gens s’intéressent, sont curieux. On participe vraiment à l’évènement. ». Bonne carte de visite pour une boutique dynamique qui va bientôt s’agrandir d’une partie « fringues », le London Shop.

Méline Rock signe avec panache un succès bien balancé résultant aussi du soutien de la commune d’Echenoz-la-Méline, de la ville de Vesoul, de la Communauté de Commune de l’Agglomération Vésulienne ainsi que du Conseil Général et de l’ensemble de fidèles sponsors locaux.

Florent Belle pour La Presse de Vesoul